Matériel

 

On peut distinguer trois types de raquettes :
. Les raquettes en aluminium, utilisées par les enfants et les joueurs pratiquant le badminton en loisir.
Ces raquettes, de coût modéré, sont solides mais  inadaptées à une pratique en compétition.
. Les raquettes mi-alu mi-graphite, utilisées par les joueurs de club.
Particulièrement légères et maniables, elles sont cependant plus chères que les raquettes en aluminium.
. Les raquettes en graphite, sont utilisées par les joueurs de haut niveau du fait de leur légèreté et de leur rendement. Leur coût  est bien plus élevé que les raquettes précédemment décrites.

Pour choisir une raquette, il faut prendre en compte plusieurs critères tels que :
. Le type de pratique : occasionnelle, régulière, compétition.
La détermination du type du joueur est un préalable indispensable au choix de la raquette.
. Le prix : un critère qui peut, évidemment, avoir son importance.
Pour débuter, une raquette aux alentours de 30 euros fera l'affaire.
Une bonne raquette de compétition coûte au minimum 50-60 euros mais la plupart des modèles tournent autour des 90 euros. Il faut compter 200 euros pour une nouveauté Yonex!
Les débutants préfèreront une raquette d'entrée de gamme mais il faut éviter les raquettes dont la tête est rattachée à la tige par un "T" externe car leur tête finira inévitablement par se déformer. Il est conseillé de privilégier les raquettes monobloc.
. La puissance ou la précision : ce critère est corrélé à l'équilibre, au poids et à la souplesse de la raquette ainsi qu'à la surface du tamis de celle-ci.
. L'équilibre : le point d'équilibre d'une raquette neutre est situé en son milieu.
Une raquette légère en tête est plus maniable et permet d'avoir une meilleure défense.
Une raquette avec plus de poids en tête offre plus de puissance et est à privilégier pour les attaquants.
. Le poids : une raquette de plus de 90g est lourde tandis qu'une raquette de moins de 85g peut être considérée comme légère.
Une pratique quotidienne et intensive du badminton avec une raquette trop lourde peut engendrer des traumatismes au niveau de l'épaule et des différents muscles du bras.
. La souplesse : les joueurs cherchant de la puissance, optent pour une raquette souple, alors que ceux cherchant à gagner en précision optent plutôt pour une raquette plus rigide.
Pour débuter il vaut mieux avoir une raquette plutôt souple.
 . Le tamis : plus le cordage est tendu, plus on a de précision mais moins on a de puissance.
Pour débuter, on peut commencer avec une tension entre 7 ou 9. Tout dépend ensuite de la raquette. Si en étant au fond du cours on peut dégager le volant sans problème derrière le terrain c'est qu'on peut augmenter la tension. Il faut compter environ 20 euros pour faire recorder une raquette.
Les joueurs de très haut niveau utilisent une tension comprise entre 13 et 16.

Il existe des volants en plastique et des volants en plumes.
Pour débuter ou en loisir, on utilise des volants en plastique. Ça coûte moins cher et surtout c'est très résistant. En effet, quand on débute, il arrive fréquemment qu'on rate un peu le volant et qu'on le touche avec le cadre ou pire qu'on tape la jupe en premier, ce qui peut être fatal à un volant en plume.

Le grip d'une raquette se change rarement. On utilise un surgrip, plus léger, qui se pose sur le grip et qui s'use en général assez rapidement (on peut le changer tous les mois).
Le but est de permettre une bonne prise de raquette. Si le manche est trop petit, on manque de puissance et on à tendance à trop serrer la raquette, ce qui occasionne parfois des tennis Elbow (douleur au niveau du coude). Si le manche est trop gros, on a des difficultés à avoir une prise souple et à la changer pour les revers/drives/amorties.
A moins d'avoir de petites mains, il est donc indispensable de placer un surgrip sur sa raquette. On peut même devoir superposer deux surgrips pour avoir l'épaisseur voulue.
Il existe différents types de surgrip, de la chaussette éponge qui permet une bonne adhésion en cas d'hyper-sudation au grip fin et ultra-collant qui s'use plus rapidement. Ensuite c'est une question de sensation, il faut essayer pour trouver le grip le mieux adapté.

Même pour la pratique en amateur, il ne faut pas négliger les chaussures. Ce sont elles qui amortissent les chocs et une bonne chaussure bien stable vous évitera des blessures. Il est indispensable d'avoir des chaussures adaptées au badminton, légères et assurant une bonne stabilité. Idéalement, la chaussure doit aussi être souple à l'avant afin de respecter la flexibilité naturelle du pied.
Les chaussures de badminton ne doivent être utilisées que dans la salle afin de ne pas salir ni abîmer les terrains.

 

Pour acheter du matériel (volants et raquettes) au club, vous pouvez vous adresser à Jérémy BARSI ou Roland DETRY.

 

Notre fournisseur officiel est le magasin Dream Sports dont le site est http://www.dreamsports.be/